Qui sommes-nous? Contactez-nous

Les experts de la performance énergétique et numérique des bâtiments tertiaires

> > L’éclairage public intelligent : une solution pour optimiser l’efficacité énergétique

L’éclairage public intelligent : une solution pour optimiser l’efficacité énergétique


eclairage-public-led

L’éclairage public des villes représente environ 18% des consommations d’énergies totales des collectivités territoriales. Un gouffre énergétique et financier qui est également source de pollution lumineuse. La loi sur la Transition Énergétique promue cette année s’est penchée plus précisément sur la question. Les collectivités doivent donc désormais faire « preuve d’exemplarité énergétique et environnementale » autour des nouvelles installations d’éclairage public. Des lampadaires autonomes à l’éclairage des stades avec des lampes à iodure, de nombreuses villes ont déjà adopté l’éclairage public intelligent.

De nouvelles technologies pour éclairer les espaces publics

Les lampes LED sont déjà bien connues des particuliers et investissent désormais l’espace public. Mais d’autres technologies ont également vu le jour. Les lampes à vapeur (ou à décharge) sont constituées d’une ampoule en verre remplie de gaz sous pression au travers duquel passe un courant électrique. Si le gaz est du mercure, la lumière est proche du bleu. S’il s’agit de lampes à sodium, la lumière sera jaune alors que le xénon sera blanc. Ces lampes sont déjà utilisées pour les éclairages extérieurs comme pour certains bâtiments ou monuments, ainsi que pour des halls d’usine car leur intensité lumineuse peut atteindre 140lm/W. C’est notamment le cas des lampes à gaz haute pression (High Intensity Discharge). Leur coût est certes plus élevé que celui des lampes traditionnelles mais leur durée de vie dépasse facilement les 24 000 heures.

De l’efficacité énergétique à l’éclairage intelligent

Les nouvelles ampoules constituent une avancée majeure dans la conquête de l’efficacité énergétique des villes en diminuant la consommation électrique tout en optimisant l’intensité de l’éclairage. Elles s’accompagnent également d’autres innovations tels que les lampadaires autonomes éoliens ou/et photovoltaïques. A Aix-en-Provence, dans l’éco-quartier de la Duranne, un skate park est éclairé grâce à deux lampadaires hybrides alors qu’à Feyzin, dans le Rhône, ce sont des lampadaires solaires qui ont remplacé le système d’éclairage existant.

A Oslo, c’est un système d’éclairage public dynamique qui a été retenu (« E-streetlight »). Environ 80 000 points d’éclairages, reliés entre eux via un réseau intelligent, modulent l’éclairage en fonction de différents facteurs comme la météo, la luminosité ambiante, la circulation ou bien encore la présence de travaux. Les opérateurs sont également immédiatement informés lorsque l’efficacité d’une ampoule décroit et qu’il est temps de la remplacer. En complément d’une maintenance facilitée, la ville d’Oslo a vu sa consommation électrique diminuer de 70%.

En Haute-Garonne à Colomiers, les lampadaires d’un parc public, équipées de capteurs de présence à infrarouges et d’ampoules à leds, ne s’allument qu’au passage des piétons et avec une intensité variable. C’est également le cas dans le quartier Saint-Etienne à Toulouse.

Les capteurs de mouvement, la télégestion ou encore le « dimming » qui permet d’abaisser le flux lumineux aux heures de faible fréquentation, constituent une évolution naturelle des systèmes d’éclairage publics traditionnels qui fonctionnent majoritairement sur un système horaire. Plus adaptés aux modes de vies actuels, ils participent pleinement à améliorer l’efficacité énergétique des agglomérations sans nuire à la sécurité publique ou à la sureté de certaines installations sensibles. L’investissement de départ limite encore les expériences à des quartiers ou des petites villes. Mais à moyen terme, l’éclairage public intelligent permet de réduire les dépenses énergétiques des collectivités tout en constituant une porte d’entrée accessible vers un statut de Smart City.


Commentez cet article


0 Commentaires :

Aucun commentaire


Articles sur le même sujet